Vous êtes à la page : J'ai des choses à dire môa !
J'ai des choses à dire môa ! en-vie de rire !

Quelque part dans une aile du château un jour de l'an de grâce 2018

 

Chères amies, chères magiciennes (bienvenue aux hommes sensibles),

 Ne ressentez-vous pas tapis au fond de vous l’envie de vous dire, de libérer votre parole, de vous rendre libre de ce qui vous entrave (croyances, poids de l’éducation, de la culture…) ? Ne ressentez- vous pas un indicible élan ? Une indicible envie de légèreté ? Se révéler au monde ah quel délice ! Mais comment ? Comment passer au-delà de la honte, de la peur du ridicule et du regard de l’autre ? Comment ? Laissons notre clown s'emparer de la parole et laissons le choisir ...laissons advenir.

Il n’est de place au Conservatoire des Arts de l’Etre que celle de la sensibilité, du tremblement de l’âme, du chuchotement des cœurs et de la joie du courage. Le courage, celui d’oser se révéler aux autres et à soi-même, celui d’oser sa magie personnelle, avec ses chutes et ses déboires, ses erreurs et ses maladresses, mais aussi avec ses petites victoires, celles qui font que la Vie ne passe pour rien.

Le 14 avril prochain, je vous laisserai cette opportunité de vous dire à travers votre clown. Vous pourrez y amener votre poésie, vos coups de gueule, vos histoires de Vie, vos histoires de rien aussi ; vos envies du moment ou simplement votre petit journal intérieur du jour. Qu’importe. Quel que soit le sujet que vous partagerez avec nous, si tant est qu’il ne soit pas dirigé vers la haine – mais comment pourrait-il en être autrement ? – partagez le avec brio audace et joie. Laissez advenir, faites confiance, disons plutôt laissons faire et vivre notre clown, laissons-le pour une fois !
Quant à moi, je ferai de mon mieux pour vous accompagner vers votre élixir de Vie.

Quelques magiciens et magiciennes sont à ce jour engagés dans l’aventure. Il reste encore quelques places pour la conférencière ou le conférencier en vous qui s’ignore. Vous avez des choses à nous dire ? Vous voulez mêler dans des petites fioles magiques quelques poudres de profondeur et de légèreté ? C’est le moment. Osez prendre place à la grande table des conférencières magiciennes. Nous vous attendons.
Il me tarde de vous retrouver ou de vous connaître.

Plus de renseignements sur cette journée ? C'est ici ! 

Je vous porte sur mon cœur.
Magiquement

 Mâ
Maîtresse de cérémonie du Conservatoire des Arts de l’Etre